Comparatif Slingshot RAD VS Shredtown – Comment régler ses chausses de wakeboard ?

Wakecamp

Comparatif Slingshot RAD VS Shredtown – Comment régler ses chausses de wakeboard ?

Voici la première vidéo sur la review de chausses et nous attaquons fort car ce n’est pas une paire de chausses mais 2 paires que je vous présente aujourd’hui. Je précise que cette vidéo n’est pas sponsorisée et qu’il n’y a pas de placement de produit. Si c’est le cas je vous le préciserai. J’ai reçu ces chausses de wakeboard en fin d’hiver dernier et c’est durant les Camps à hipnotics que j’ai pu les tester.

J’ai décidé à la suite de ces tests de m’acheter les Shredtown. Quoi qu’il en soit, voici l’étude comparative que je vous propose ainsi que les détails techniques des 2 paires de baskets pour planche à sillage.

Généralités

Toutes les chausses Slinghsots bénéficient du même système de crémaillère qui est devenu le standard de la marque. Beaucoup d’entre vous m’avez contactez cet hiver pour me demander comment les régler. J’ai constaté quand je les ai reçu qu’il fallait savoir jouer à la Playstation pour savoir les régler ainsi qu’avoir le compas dans l’oeil pour trouver le bon angle. En effet, les crémaillères n’ont que des triangles, des barres et des ronds ! Ce qui rend la tâche très compliquée pour les débutants en wakeboard qui ne connaissent pas les points d’équilibre d’un wakeboard.

La qualité de manufacture est bonne de prime abord. Je ne manquerais pas de revenir vers vous au cours de la saison pour vous tenir informés de l’évolution de l’usure de mes chausses.

La hauteur

J’ai remarqué que les chausses de wakeboard Slingshot sont hautes ! Bien plus hautes que celles de la concurrence. En effet comptez environ 3cm de plus que les Obrien GTX que je possédais l’année dernière. À la première prise en main de ces chausses j’ai eu très peur de ne pas réussir à tourner mes rotations backsides. Le fait qu’elles soient plus hautes font d’elle de vrais maintiens mais aussi de vrais entraves à la rotation. Une fois les chausses assouplies, tout redevient normal 🙂 Histoire d’habitude donc.

Hauteur des Shredtown : 26cm

Hauteur des RAD : 25cm

Moyenne des chausses fermées concurrentes : 22-23.5cm

Taille des chausses mesurée – 8 US ou 41 FR.

Le poids

Ici aussi Slingshot a décidé d’y aller franco ! Le poids est 20% à 40% plus important sur une chausse que le standard des chausses fermées. Cependant nous nous y habituons très vite. Malgré tout il est important de bien choisir son wakeboard car si celui-ci est lourd aussi, vous allez vite rider un vieux poney au lieu d’un wakeboard.

Voici les poids en kg.

Shredtown : 1.379 kg

RAD : 1.200 kg

O’Brien GTX : 1.000 kg

Le flex

Du fait du bon maintien de ces chausses il vous faudra quelques sorties pour les assouplir. J’ai été surpris de la rigidité des Shredtown quand au RAD on voit tout de suite qu’elles vont devenir souple. En effet les tissus de la RAD se montrent beaucoup plus flex dès la sortie du carton. Quant aux Shredtown, celles-ci auront besoin d’une dizaine de sorties pour enfin denier s’assouplir. Les gros grab c’est pas pour tout de suite ! Lol !

La taille des sangles

Si vous cassez une sangle Slingshot vous en laisse à disposition dans le carton. Vous aurez la possibilité aussi de changer de couleur. Noir pour les shredtown et au nombre de six quand aux RAD, au nombre de deux et turquoise.
Aussi dans le carton vous trouverez les tailles des sangles qu’il vous faudra couper en fonction de votre pointure. Elles sont toutes livrées à la même longueur et peuvent parfois s’avérer longue.
Reportez vous à ce tableau pour plus d’info.

L’aspect pratique

Soyons clairs, les plus pratiques sont bien les Shredtown. Vous gardez les chaussons aux pieds et vous baladez autour du lac les pieds au chaud. Ca fait toute la différence durant les saisons un peu frileuses que nous pouvons avoir en Europe.

Comment monter ses chausses slingshot correctement ?

Je vous explique tout en détail dans la vidéo associée à cet article il serait dommage de vous écrire tout cela. Cependant sachez qu’il est important de que l’espace entre le bord de votre wakeboard (toeside) soit plus petit que le côté heelside. Simplement car nous avons plus de puissance sur nos talons que sur nos pointes de pieds. Donc faites attention à cela lorsque vous les réglez.

Le partenariat Flysurf.com

Je remercie Flysurf.com qui va m’aider à répondre aux demandes de matériel. Vous êtes de plus en plus nombreux à me contacter pour avoir des infos et je vous avouerais que je suis de moins en moins capable de vous répondre. Il faut donc que je m’adresse à des pros qui partagent la même vision que moi de la glisse. J’ai trouvé en Flysurf.com ma réponse.

Si tu as des question ou que tu as besoin d’infos avant l’achat de ta board fais la chose suivante :

1. Tu mets l’article dans ton panier
2. Au moment du choix de paiement tu choisis « bon de commande »
3. Tu marques dans le champ commentaire, « viens de la part de la Dahu Wake Family. »
4- tu envoies un email à antoine[at]flysurf.com
5- il te recontactera.

A propos Dahu WakeFamily 185 Articles
La Dahu Wake Family a vu le jour fin septembre 2015. L’initiateur de cette belle aventure se nomme Joris Bruchet. A l’origine du Dahu, il y a eu une rencontre entre 8 riders de 7 à 55 ans, débutants et confirmés chez Wake-Border à Seyssel, devenus maintenant des amis. Nous aimions l’ambiance décontractée du coin et tout simplement nous retrouver pour rigoler et échanger, d’ailleurs c’est comme ça que le nom Dahu Wake Family est né. Dés le début, Joris a eu envie de rassembler autour du wakeboard. L’idée lui est alors venue de fédérer autour d’un projet commun, celui de valoriser le partage autour de ce sport individuel via le réseau social Facebook. Il est essentiel pour nous de rendre accessible à tous ce sport et aussi de le faire partager comme nous le vivons, c’est à dire entre amis et en famille afin de le démocratiser au maximum.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.