Quel drone choisir ? Follow or not Follow ?

Bien choisir son drone pour la saison 2017

Wakecamp

Depuis quelques années les drones ont le vent en poupe et le secteur du drone est de plus en plus florissant. Tout le monde se rappelle de la levée de fond pour le Lilly, drone suiveur qui ne verra jamais le jour d’après la firme américaine Lilly Robotics.

Voici les alternatives pour se filmer en action. Zoom sur les drones du marché capables de ravir nos yeux et nos porte-monnaies

Malgré ce soucis dans l’histoire du drone, d’autres bestioles volantes font leur apparition et méritent notre attention. Le drone dans le monde du wakeboard est un plus qui nous permet de nous filmer sous un angle de vue inédit et nous permet de progresser par la même occasion.

Quelles sont les alternatives actuelles ? Quel modèle choisir ? Drone suiveur ou non ?
Toutes les réponses à vos questions ci-dessous.

DJI Mavic Pro – Suiveur mais pas trop !

 

Le DJI Mavic pro fait grandement parlé de lui. Ultra portable et détrônant à lui seul les autres drones du secteur tel que le Go Pro Karma. Ses atouts sont nombreux; il est léger, maniable, rapide et dispose d’une autonomie que peu d’engins de sa catégorie ont. Il est aussi doté d’un mode Follow, qui comme son nom l’indique, permet de suivre un sujet en mouvement. Seul hic, lorsque le sujet est trop rapide ou si les virages sont trop serrés, il le perd de vue. J’ai fait les tests à pied en courant avec une distance de 15m à 20m du sujet (moi). Si le virage réalisé est trop serré, il me perd de vue.

Il est donc important pour tout propriétaire de ce joujou de savoir le piloter, pour moi ce mode est un mode tracker qui permettra de bien cadrer le sujet tout en continuant de piloter. D’ailleurs sa prise en main est d’une simplicité enfantine et il vous permettra de vous faire la main sans pour autant risquer l’accident à chaque virage. Pour les distances plus grandes entre le sujet et le drone, ce drone est la référence. Il n’a pas de balise GPS.

Il est possible de le piloter en mode wifi avec votre téléphone et avec la télécommande. Le mode sport quant à lui boost ses hélices à 60km/h.

PRIX – 1190€ mais comptez 1490€ avec toutes les options disponibles.

On aime :

  • Son Ultra-portabilité (il tient dans un tout petit sac)
  • Son ergonomie
  • Sa facilité de prise en main
  • Il est silencieux
  • la caméra est fournie avec l’appareil

On aime moins :

  • Trouver le pilote
  • Son mode follow de papy
  • Pas de Balise GPS qui aiderait le mode follow

Pour plus d’infos sur ce drone voici un lien utile – Cliquez ici

AIRDOG – Le drone pour les action sports

Nous attendons plus de retour sur ce drone qui semble être sur le papier LA nouvelle que tout le monde attendait ! Cependant quelques précautions sont à prendre en compte. En effet, si nous suivons la loi qui régit l’espace aérien Français, actuellement le pilote doit pouvoir maitriser à tout instant son drone. Ce qui n’est clairement pas possible lorsque nous sommes en train de tenir notre palonnier à deux mains avec une montre en guise de télécommande. Cependant nous attendons une nouvelle loi pour 2018.

A part ce gros détail, le AirDOG semble être l’outil souhaité pour se filmer sans l’aide d’une personne. Malgré tout l’angle de vu sera constant et n’offrira pas la qualité des prises de vues qu’un pilote pourrait vous offrir. J’aimerais tester les mêmes angles de vues que le DJI Mavic Pro cependant les fonctionnalités sont limitées par rapport à ce dernier qui avec une télécommande offre une meilleure ergonomie pour le pilotage. Le Airleash du AirDOG est une « montre » balise GPS et aidera le drone à vous retrouver où que vous soyez.

Aussi Il faudra ajouter une caméra Go Pro ou tout autre action cam car il est livré sans. Ce qui fait bien grimper le prix de l’appareil ! Jugez par vous même.

Pour le moment il est peu disponible et on attend de pouvoir le tester. Cependant, voici un test réalisé par Eric Gouzou (Wakeboarder) qui montre son fonctionnement. Je ne manquerai pas de revenir sur son fonctionnement au fur et à mesure de nos tests.

 

PRIX – 1699€

On aime :

  • Il est autonome et suiveur
  • Montre GPS (AirLEASH)
  • Il se plie mais n’est pas ultra compact

On aime moins :

  • Son prix
  • il faut ajouter une caméra
  • Sa disponibilité

Pour plus d’infos sur ce drone voici un lien utile – Cliquez ici

 

HEXO + – L’alternative

La firme Française Squadrone System a sorti son drone autonome elle aussi, le Hexo +. Le concept est simple, vous avez un smartphone ? Vous pouvez le piloter. Celui-ci a différentes fonctions déjà paramétrées qui vous permettront une prise en main rapide et facile. Il suffit d’avoir ensuite son téléphone dans la poche et hop le tour est joué, vous filmerez le sujet en mouvement. Pour les sports nautique tels que les nôtres, trouvez vous une coque étanche et partez rider sur le téléski nautique de vôtre choix.

Il se démonte au lieu de se plier. Lui aussi est livré sans caméra et il vous faudra ajouter à son prix celui de la Go Pro de vôtre choix. Enfin sachez que celui-ci est disponible et est d’ailleurs très abordable, 999€ prix public. Nous l’avons trouvé à 599€ en faisant une petite recherche sur notre moteur de recherche préféré.

 

On aime :

  • Son prix !!
  • Sa simplicité

On aime moins :

  • Il est un peu gros à notre goût
  • Il se démonte mal
  • La télécommande est un téléphone qui n’est pas forcément étanche.
  • Pas encore testé
  • Il y a peu de presse et peu de retour sur le produit.

Pour plus d’infos sur ce drone voici un lien utile – Cliquez ici

A propos Dahu WakeFamily 191 Articles
La Dahu Wake Family a vu le jour fin septembre 2015. L’initiateur de cette belle aventure se nomme Joris Bruchet. A l’origine du Dahu, il y a eu une rencontre entre 8 riders de 7 à 55 ans, débutants et confirmés chez Wake-Border à Seyssel, devenus maintenant des amis. Nous aimions l’ambiance décontractée du coin et tout simplement nous retrouver pour rigoler et échanger, d’ailleurs c’est comme ça que le nom Dahu Wake Family est né. Dés le début, Joris a eu envie de rassembler autour du wakeboard. L’idée lui est alors venue de fédérer autour d’un projet commun, celui de valoriser le partage autour de ce sport individuel via le réseau social Facebook. Il est essentiel pour nous de rendre accessible à tous ce sport et aussi de le faire partager comme nous le vivons, c’est à dire entre amis et en famille afin de le démocratiser au maximum.

2 Commentaires

  1. Bonjour ,
    J’aimerai savoir qui et comment on ete réalise les tests .
    Dans ce genre de protocole , les conditions initiales sont tout aussi importantes ..;)
    Merci d’avance .

    • Bonjour Eric, 2 des 3 drones nous les avons en notre possession et les utilisons. les derniers tutos de la chaine youtube Dahu Wake Family ont été réalisés avec. Il nous manque à tester le HEXO + qui a malgré tout une bonne presse. J’ai mis un lien utile sur l’article afin d’avoir d’autres sources.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.