Les 5 meilleures méthodes de préparation physique pour atteindre vos objectifs en 2018

Wakecamp

Les 5 meilleures méthodes de préparation physique qui ont eu du succès sur moi

Aujourd’hui je vous parle d’un sujet qui me touche de plein fouet, La préparation physique. Si vous croisez mes proches, ils vous diront que je suis toujours en train de me préparer physiquement et que je ne m’arrête jamais. Effectivement j’ai testé pas mal de méthodes de renforcement musculaire voir de musculation et aujourd’hui je livre tout ce que je sais sur le sujet.

A la fin je vous donnerai mon programme personnel et ma manière à moi de me préparer pour la saison 2018. Vous pourrez suivre tout ça sur instagram en quasi live.
Malgré tout sachez que dans une préparation physique il faut de la rigueur et une certain envie de se dépasser pendant une période donnée. Mon plus grand conseil sur tout ce qui va suivre est qu’il faut prendre du plaisir à le faire pour que cela s’inscrive dans votre vie de tous les jours.

J’en vois certains qui se disent mais pourquoi se préparer physiquement ?

  1. Ca donne confiance en soi sur l’eau. Si vous avez la force et le physique pour tenir, c’est plein de tricks en plus que vous allez ajouter à votre liste.
  2. Ca vous prémunie des blessures.
  3. C’est antidépresseur.
  4. Vous vous prémunissez d’une liste longue comme le bras de maladies (Rhume, Alzheimer, maladies cardio-vasculaire, etc…)
  5. On augmente notre espérance de vie et sa productivité au travail

Je ne suis pas le seul à le dire, voici un super article sur le Huffington Post à ce sujet là. http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/04/faire-du-sport-comment-notre-corps-reagit-organe-par-organe_n_3870283.html

Voici les 5 méthodes qui pour moi ont eu des résultats sur mon corps et sur mes performances

1- Le Fitness

Avec un bon suivi nutritionnel on est capable de faire des miracles au niveau physique

J’ai fait 3 ans de musculation en salle dont 6 mois suivi par un coach fitness. Pour moi le coté positif si les séances sont bien faites et correctement associées au wakeboard, cela permet au rider de combler ses manques tout en s’entretenant ou en s’améliorant même sur ses points forts.

Ce qui m’a le plus plu dans ce sport c’est la nutrition. Je me suis rendu compte qu’avoir un bon suivi nutritionnel on était capable de faire des miracles au niveau physique. Pour moi cette discipline je la recommande à tout le monde car elle est considérée comme de moyenne intensité et cela permet de bruler des calories encore 24 à 48 après une séance.

Le point négatif c’est que les séances durent entre 1h à 1h30 et qu’il faut donc du temps pour aller à la salle, faire sa séance, prendre sa douche etc.. Et qu’il est bon de faire un peu de cardio à côté car le fitness n’encourage pas le cardio du tout. Aussi lorsqu’on fait un sport extrême il est important de muscler tous les muscles. A éviter avec le fitness toutes les machines qui vont guider vos mouvements. Prenez des barres et des haltères.

Super contraignant de prendre une douche… nous on l’a prend dans le lac ^^

bodybuilder

2- Le Crossfit

Le crossFit va te faire devenir une machine à muscle ! c’est une méthode intense, très intense qui permet d’allier haltérophilie, la force athlétique, la gymnastique et les sport d’endurance. Malgré tout je ne vous cache pas que pour moi c’est une discipline trop intense et qu’il serait dommage que le Crossfit devienne la discipline principale en lieu et place du wakeboard. Les 2 activités sont de trop haute intensité pour vous permettre de faire les 2 en même temps à mon goût. Je n’ai pas réussi à maintenir les 2 en même temps à cause de la fatigue.

Moi ce que je vous conseille si vous ne ridez pas pendant l’hiver, c’est de vous faire une session de 3 mois afin de vous remettre en forme et après de trouver une autre discipline pour vous maintenir durant la saison. TRX, utiliser les apps et faire du renforcement musculaire etc…

La contrainte de temps ici aussi est présente car l’on doit se déplacer dans une salle ou en extérieur et avoir du matériel même si celui-ci peut sembler rudimentaire.

kettlebell

3- les applis telles que Results de Runtatics ou Freeletics

En 2017 j’ai testé Runtastic, J’avais peu de temps et je me suis dit que ca allait me rendre service. J’ai été agréablement surpris des performances que j’ai pu obtenir avec ce coach numérique. Vous pouvez choisir entre 3 à 5 entrainements par semaine et l’appli vous fait un programme différent chaque semaine. J’ai trouvé ca ludique et du fait que ca change et évolue tu te prends au jeu.

Ce qui est dommage c’est que le programme était sur 12 semaines et ensuite on te propose de reprendre un programme donc ca devient un peu redondant à la fin. J’ai malgré tout gardé l’appli et je faisais des entrainements personnalisés qui est une fonction de l’application et ca même durant la saison. Ca permet de te garder en forme sans trop de contrainte.

Tu as besoin d’un tapis et de ton téléphone. Tout est au poids de corps. Autre contrainte, c’est que tu deviens une machine athlétique mais si tu as le malheur d’arrêter une semaine ou deux tu perds ton physique à une vitesse ! Ce que je n’ai pas ressenti de la même manière avec le fitness.

4- le TRX ou Strap Training de chez Decathlon

Je vous en parle rapidement car ça ne fait pas très longtemps que j’ai testé. Pour moi le TRX est à mi-chemin entre la musculation et les exercices au poids de corps que je vous ai mentionné précédemment. Comme vous pendez votre corps à des sangles vous allez solliciter tous les muscles de maintient. Pour moi c’est le top pour le wakeboard car nous avons besoin de maintient dans notre discipline. En plus vous pouvez le transporter partout ca tiens dans une petite boite et vous pouvez le pendre à un arbre ou autre. À la maison ca se coince derrière une porte.

Je n’ai pas encore trouvé un point négatif car il est à mi-chemin entre tout ce que je vous ai mentionné plus haut et gomme les contraintes de chacun. Il est de moyenne à forte intensité tout dépend de vos entraînements avec.

TRX

5- Une discipline complète telles que le Judo, jiu jitsu, la gymnastique, natation, etc..

Ici bien sûr je n’oublie pas tous les sportifs ou sportifs en devenir qui pratiquent des sports complets. Des fois il n’est pas nécessaire de se préparer physiquement au wakeboard car vous en faites déjà assez !
Alors si aucune des solutions que je vous ai mentionné avant ne vous convient. Je vous encourage à tester des sports tels que le judo, le jiu jitsu, la gymnastique au sol ou avec des agrès, la natation, etc… Avec ca vous aurez votre préparation physique.

Vous retrouverez ici tous les conseils d’une gymnaste et wakeboardeuse, Marie Castaner. Marie Castaner, portrait d’une Yogi et Shreddeuse.

Ma préparation pour la saison 2018

Maintenant comme je vous ai dit au début je vous explique ma prépa physique pour 2018 que vous pourrez suivre sur instagram. J’ai contacté un coach qui suit mon évolution une fois toutes les 2 semaines et qui m’a envoyé un programme. J’ai choisi cette fois-ci d’être accompagné à cause de ma blessure au genou. J’ai peu de temps et j’ai besoin d’aller à l’essentiel. J’ai donc pour le moment un programme de 8 semaines qui commence avec du renforcement musculaire au poids de corps. Ensuite, Nous continuerons avec du TRX pour monter en intensité. Si vous souhaitez me suivre je poste tout sur instagram. Comme ca si vous avez besoin de conseils ou autres on se soutiendra mutuellement !

A propos Dahu WakeFamily 196 Articles
La Dahu Wake Family a vu le jour fin septembre 2015. L’initiateur de cette belle aventure se nomme Joris Bruchet. A l’origine du Dahu, il y a eu une rencontre entre 8 riders de 7 à 55 ans, débutants et confirmés chez Wake-Border à Seyssel, devenus maintenant des amis. Nous aimions l’ambiance décontractée du coin et tout simplement nous retrouver pour rigoler et échanger, d’ailleurs c’est comme ça que le nom Dahu Wake Family est né. Dés le début, Joris a eu envie de rassembler autour du wakeboard. L’idée lui est alors venue de fédérer autour d’un projet commun, celui de valoriser le partage autour de ce sport individuel via le réseau social Facebook. Il est essentiel pour nous de rendre accessible à tous ce sport et aussi de le faire partager comme nous le vivons, c’est à dire entre amis et en famille afin de le démocratiser au maximum.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.