Comment les téléskis nautiques préparent leur saison.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nous sommes mi-mars et les beaux jours pointent le bout de leurs nez. Par curiosité, j’ai contacté Jean-Luc Girardet du TNS73 qui m’a gentiment accueilli afin de m’expliquer le déroulement du lancement de la saison de ce téléski nautique.

« Le TNS73 possède un système CWS »

Tout d’abord de quoi parle-t-on ?
Le TNS73 possède un système CWS de construction Croate qui a fait son entrée dans le marché des téléskis nautiques depuis quelques années.
Le park est clos et arboré et possède des infrastructures telles qu’un terrain de pétanque, un terrain de volley-ball, un trampoline semi enterré, une restauration de type snack (les burgers sont magiques) ainsi qu’un parking pouvant accueillir les visiteurs mais aussi les campeurs (comme le Dahu !) qui souhaitent s’établir pour plusieurs nuitées.

 

J’ai été stupéfait par la quantité de travail nécessaire à la mise en place avant la saison.

Pour le TNS73, la saison commence le 1er janvier de l’année ! Alors si vous pensiez monter un câble park pour vous la couler douce pendant la saison d’hiver, oubliez car c’est du vrai travail.
Entre l’embauche du staff, la communication avec les différents partenaires et médias pour planifier les annonces, commander les nouveaux aménagements (modules, etc…) ou encore faire la maintenance du téléski nautique et la taille des arbres comptez environ 3 mois de travail.

« Le tour fait 490m de long »

Penchons nous maintenant un peu sur le câble lui-même. C’est un 5 poulies, goofy qui possède 6 accrocheurs. Le tour fait 490m de long, c’est donc un petit park mais qui n’en est pas vraiment un lorsqu’on le ride ! En effet, celui-ci est d’une intensité assez importante. J’ai retrouvé les sensations d’un bi-poulie où tu es obligé d’envoyer après chaque pylône. Pas de pause ! Donc tu en as pour tes bras (^^) et tes performances en cardio sont mises à rudes épreuves.
Cela m’a permis aussi de retourner au ponton plus rapidement qu’avec un grand et long câble qui a d’autres avantages sauf celui-ci.

Jean-Luc Girardet m’a confié qu’au début il était septique quant à l’installation d’un petit câble comme celui-ci cependant si aujourd’hui c’était à refaire, il le referait dix fois. Il a été accompagné par le responsable de la marque CWS sur tout le processus d’installation.

Les modules, quant à eux, vont être bougé afin de pouvoir offrir une nouvelle expérience de ride aux habitués. Comptez quelques jours pour tous les bouger. Certains modules ne peuvent aller que d’un certain coté du câble du coup CWS leur a trouvé un moyen pour inverser une funbox de sens par exemple. Ce qui est très pratique lorsque l’on investit autant d’argent dans un module.

« Démocratiser la pratique du wake »

Le park et la maintenance faites, il est prêt à accueillir ses premiers clients. Comment détailler une offre qui permettra de faire plaisir aux grands riders comme aux plus jeunes d’entres eux ?
Là encore le but des câbles de France et du TNS73 aujourd’hui est de démocratiser la pratique du wake. Par exemple, cette saison le cable tournera à vitesse réduite de 10h à 11h tous les jours de la semaine afin de permettre aux débutants de venir s’entrainer avec les conseils du BPJEPS qu’ils ont embauché.
Aussi avec l’association mise en place avec les autres téléskis nautiques de France et d’Europe, ils proposent des forfaits saisons ou des cartes d’abonnements pour les couples avec lesquels vous pourrez rider dans les 7 parks (Veneto wake park, Jarun wake park, Natural Wake Park, Amiens Wake Park, TNS73, South Wake Park, Téléski Nautique de Saujon).
J’ai beaucoup aimé une formule en particulier qui permet aux parents de partager un forfait 1h, 2h dans le couple au lieu de devoir acheter deux forfaits lorsque notre enfant est en bas âge et ne peut pas se garder seul sur la rive. Tout est fait pour que nous puissions rider ! Tant mieux !

« Des évènements pour mettre l’ambiance »

Tout sera mis en place pour que l’animation soit faite. Durant la saison, il y aura des évènements réservés aux abonnés comme pour les simples pratiquants en loisirs. De la journée portes ouvertes au contest des abonnés, tout cela viendra mettre l’ambiance sur le plan d’eau.

Bobby Carne

Enfin, le but est de nous faire nous sentir en vacances. L’ambiance est reposante, l’eau est apaisante et la musique qui vient nous effleurer les oreilles accompagnée d’une petite boisson rafraichissante, rien de mieux que le grand spectacle d’un cable park.

Je remercie Jean-Luc pour le temps dédié à cette rencontre et je souhaite au TNS73 ainsi qu’à tous les parks de France et d’Europe une grande et belle saison 2016. Si vous possédez un cable park et que vous souhaitez que je passe ou si vous souhaitez simplement réagir à cet article, je vous invite à poster un commentaire ou m’envoyer un email.

©Joris Bruchet

Les précédents articles et vidéos

COMMENT CREER LE PROJET DE SA VIE ?

    Comment réaliser le projet de sa vie ! Salut les Animaux Légendaires, J’espère que vous allez bien, aujourd’hui je vais vous expliquer ce