Wake Tractor – Essai du WT-1

Wakecamp

C’est en une frileuse après-midi de mars que Heyday France m’a convié à un essai de son dernier joujou fraîchement sorti de l’usine, le WT-1.

WT-1

De prime abord, le WT-1 est un bateau que l’on dirait inspiré de la science fiction ou de la génération 2.0. Sa poupe et sa proue révèlent un ton agressif avec des cassures franches qui font de lui un bateau plutôt compact. Son gabarit est tout de même de 5.99m de long incluant la plage pour 2,45m de large.

« Le poste de pilotage se trouve en position centrale »

Compact mais qu’en est-il de l’habitabilité?
Sur ce point le WT-1 n’est pas le meilleur. Ce bateau a été conçu pour le offrir à ses propriétaires une vague parfaite ainsi qu’un grand confort de conduite. Vous pourrez constater sur les photos que le poste de pilotage se trouve en position centrale, ce qui permet de pouvoir mettre vraiment tout le poids de l’équipage sur le même côté. Fini de piloter 1m au dessus de vos amis ou clients lorsque le rider a décidé de prendre la vague à l’opposé du poste de pilotage.
Malgré tout, j’ai trouvé qu’il manquait un peu d’habitabilité. Lorsque nous devons passer de bâbord à tribord (gauche à droite) du bateau, le poste de pilotage étant au milieu, il faut procéder de manière organisée !
À part ces détails, une fois les personnes calées dans leurs transats grands luxes, le WT-1 se révèle à lui même. Le confort des assises et du bain de soleil est bien là et j’aurais bien aimé le tester en été avec une menthe à l’eau :-). (NDLR : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !)

Côté performance, le WT-1 est bien fourni. Un joli ronron de 350CV vous attend pour vous tracter vers les cieux. Le V8 5.7L PCM est un régal, autant par sa sonorité que par son couple qui n’a eu aucun mal à braver le Rhône en cru ce jour là et à faire sortir nos amis les riders de l’eau tout en ayant les 8 personnes à bord.

« Tous les riders ont apprécié la vague »

Et la vague alors ? Elle est géniale !
Malgré les conditions climatiques peu clémentes, la vague est au rendez-vous. Les riders ont tous apprécié cette vague qui leur a permis en peu de temps de faire quelques tricks dans le froid et le vent de l’hiver. Jugez par vous même de mes photos prises sur le vif. Cette vague est obtenue avec le remplissage des deux ballasts de 300 litres chacun.

Olivier Pinatel – Photo Credit Joris B.
Bryce Crrd II – Photo Credit Joris B.

 

« Une Tablette tactile LG »

Le son quant à lui est d’une simplicité enfantine. La barre de hauts-parleurs, positionnée sur la tour est bluetooth et permet en un clin d’oeil de se connecter avec smartphone et d’égailler vos rides. Aussi il bénéficie d’une tablette tactile de marque LG étanche qui a toutes les infos sur le bateau. Cependant ce jour là, je n’ai pu tester ce jouet ! Pour une prochaine !

Comble du tout, le WT-1 affiche un prix défiant toute concurrence, l’offre de lancement est de 55’900€ et il vous en coûtera 59’900€ (prix de base) à la fin de cette offre. Ce qui comprend :

  • Tour de wakeboard pliante
  • Lumière de courtoisie LED
  • Hauts parleurs de tour
  • Coffre à fermeture
  • Antidérapant souple
  • Taquets d’amarrage
  • Cruise control
  • Anneau de ski
  • Ballasts
  • Assises transversales

À ce prix vous pouvez ajouter quelques options comme :

  • Zero Off – 1690€ (pour bien ajuster sa vitesse)
  • upgrade du pont noir – 790€ (pour l’eau douce car avec le sel les tâches de sel apparaissent)
  • upgrade de la coque en noir – 790€ (pour l’eau douce car avec le sel les tâches de sel apparaissent)
  • upgrade tableau de board – 1390€ (Incluant: Android Tablet, Ram Mount, Wireless Engine Data Puck, WakeTractor App)

Ces options sont pour moi les plus importantes pour avoir un bateau au top. Maintenant vous pouvez aussi ajouter une glacière pour les grandes soifs, etc…

Si vous êtes intéressés, je vous laisse l’adresse email de Wake Tractor France : rs[at]heyday.fr

© Joris Bruchet
A propos Dahu WakeFamily 204 Articles
La Dahu Wake Family a vu le jour fin septembre 2015. L’initiateur de cette belle aventure se nomme Joris Bruchet. A l’origine du Dahu, il y a eu une rencontre entre 8 riders de 7 à 55 ans, débutants et confirmés chez Wake-Border à Seyssel, devenus maintenant des amis. Nous aimions l’ambiance décontractée du coin et tout simplement nous retrouver pour rigoler et échanger, d’ailleurs c’est comme ça que le nom Dahu Wake Family est né. Dés le début, Joris a eu envie de rassembler autour du wakeboard. L’idée lui est alors venue de fédérer autour d’un projet commun, celui de valoriser le partage autour de ce sport individuel via le réseau social Facebook. Il est essentiel pour nous de rendre accessible à tous ce sport et aussi de le faire partager comme nous le vivons, c’est à dire entre amis et en famille afin de le démocratiser au maximum.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.